Vie interne

Publié le 9 mai 2016 | par Charly Malbouyres

0

Assemblée générale de la Lesbian and Gay pride de Lyon

Le 25 Mars 2016 l’assemblée générale de la Lesbian and Gay pride de Lyon s’est réunie afin de faire le bilan de la Marche des Fiertés 2015, qui célébrait les 20 ans de la Marche Lyonnaise, et de préparer l’édition de cette année. Voici la synthèse des discussions tenues ce jour là.

Associations et autres organisations présentes : 12

  • La LGP Lyon, SOS Racisme Rhône, SOS Homophobie, Aides, HES, CFDT, Hétéroclite, Forum Gay et Lesbien, Association Rimbaud, Association DECLA, FSU et le collectif lesbien de lyon.

Personnes physiques : 8 personnes

Nombre total de participants : 28

 En raison de l’absence de la Présidente pour raisons familiales, David Souvestre (secrétaire de la LGP) a assuré le bon déroulement de l’assemblée générale. 

I°) Présentation du bilan de l’an dernier et retour sur la 20ème Gay pride de Lyon

La 20ème gay pride de Lyon qui s’est tenue le 20 Juin 2015 a été un véritable succès.

La participation atteint un niveau record avec plus de 18 000 marcheurs/marcheuses et aucun incident à signaler pendant ou après le défilé.

Le changement de trajet a été très apprécié : Boucle de Bellecour à Bellecour

  • Organisation plus simple
  • + de fluidité
  • + grande visibilité du village associatif
  • Travail des forces de l’ordre facilité
  • Itinéraire à reprendre pour les prochaines Gay Pride quand cela sera possible (pas cette année car EURO 2016)

Eléments négatifs :

  • Prise de parole des différentes associations trop longue pour certaines, toutes n’ont pas pu s’exprimer
  • Sur le fond ces interventions associatives sont à garder mais la forme est à revoir : perte d’attention du public
  • Fréquentation en baisse du char de la LGP
  • Départ chaotique de la marche : difficulté de gestion du trafic des chars, musique lancée trop tôt

Les relations avec la préfecture ont été assez musclées, cependant nous pouvons retenir 2 belles victoires concernant l’organisation de la marche :

  • Nouveau trajet (Bellecour-Bellecour) validé
  • Frais de police : la préfecture souhaitait facturer les organisateurs de la marche car considérée comme une manifestation festive et non politique. Grâce au soutien de notre avocat, la préfecture a reculé. La marche est aussi une manifestation de revendications politiques donc la facturation doit se faire auprès de la collectivité.

Mot d’ordre :

Il s’agissait avant tout de célébrer l’anniversaire de la LGP (« 20 ans de lutte, continuons de marcher ») et de mettre en valeur l’action des associations.

Des critiques ont été émises sur le slogan, pas assez percutant et revendicatif ( «  style INTER LGBT » ) selon certains partenaires.

Nous sommes également revenu sur une rumeur que le magazine « Hétéroclite » avait diffusé qui expliquait que l’aspect consensuel du slogan de la LGP avait été dicté par les autorités. Nous avons réaffirmé que cela été faux et que le slogan avait été approuvé par tous les acteurs concernés à l’unanimité sans aucune pression de qui que se soit.

Quinzaine des cultures :

Comme toujours plusieurs événements ont été organisés lors de cette quinzaine, dans l’ensemble cela reste un rendez-vous important qui continue d’avoir du succès.

  • Apéro Pride : pour la première fois rue des Capucins, même si le lieu entraînait quelques difficultés comme la circulation des voitures et une limite dans le temps autorisé cela reste un succès.
  • Buffet inaugural : dans le 5ème arrondissement au musée de la ville de Lyon (symbole historique) avec une pièce de théâtre + soirée DJ, succès incontestable. Affluence surprise presque trop importante qui a malheureusement entraîne un refus de certains pour raisons de sécurité.

Cependant un bémol est à noter concernant la « Nuit du cinéma ». On constate un essoufflement de ce rendez-vous avec seulement 80 personnes participantes cette année contre plusieurs centaines au début de sa création. Nous nous sommes posé la question de la pertinence du maintien de cet événement surtout du point de vue financier.

Nous avons malgré tout tenu à remercier la ville de Lyon qui a su jouer son rôle de médiateur avec la Préfecture, et qui s’est pleinement investi dans la mise en place du village associatif. Nous avons également félicité l’engagement des militants et de la Troupe du levant.

Enfin lors de la campagne pour les élections régionales :

La période électorale aura été l’occasion pour l’association de défendre une nouvelle fois ses revendications.

  • Création d’une plateforme web
  • Happening pendant le débat LR –FN – Manif pour tous
  • Site internet et campagne virale sur la politique extrême-droitière de Laurent Wauquiez et dénonciation via un Tumblr des prises de positions et autres déclaration de celui-ci et de ses colistiers.

II°) Bilan financier :

L’année 2015 a été riche en événements.

Conséquence sur le budget

  • Perte d’environ 2200 euros.
  • Poste le plus cher : la nuit du cinéma (citée plus haut). Malgré le fait qu’elle permette une synergie entre les différentes associations et qu’elle se déroule en plein air (plutôt rare à Lyon) elle contribue à hauteur de 1300 euros dans le déficit de la LGP.

Concernant la marche en elle-même on observe une baisse des frais de sonorisation de la mais il y a aussi eu des critiques quant au volume de la musique, pas assez forte selon la majorité. Des économies ont également été réalisées sur les chars ce qui a permis le financement d’autres postes comme le paiement d’un prestataire extérieur pour l’affichage et la communication ainsi que pour filmer la Gay Pride par un drone.

Remarques annexes :

  • Légère progression des partenariats
  • Impératif de continuer à trouver d’autres moyens de financement face à la baisse des dotations publiques
  • Incertitude des futures relations avec la Région sous l’administration de Laurent Wauquiez
  • Maintien de l’appel aux dons sur Internet mais refus de le rendre obligatoire
  • Créances en attente de la part du : Crazy, L Bar, CFDT…

Vote du bilan moral et du bilan financier à l’unanimité des participants.

III°) Organisation et débats autour de la Gay Pride 2016 :

Habituellement le 3ème Samedi du mois de Juin, cette année avec l’organisation de l’EURO 2016 de football le trajet Bellecour-Bellecour est impossible dû à la présence d’un écran géant retransmettant les matchs Place Bellecour.

Le trajet sera donc à modifier : Tête d’Or, quais du Rhône, Village sur le quai Saint-Antoine 

Concernant la date la Préfecture proposait le 4 Juin mais à l’avis général cela paraît bien trop tôt pour correctement organiser la marche.

Autres propositions de date :

  • 11 Juin : petits matchs, moins d’excitation mais problème de sécurité (surchauffe des services de police) ?
  • 9 Juillet : aucun match, plus de temps pour l’organisation mais moins de visibilité

Plusieurs autres facteurs ont été discutés :

  • La fréquentation estudiantine
  • L’EURO 2016 et ses supporters
  • Dates et possible(s) télescopage(s) avec les autres Gay pride
  • Le temps d’organisation plus ou moins long
  • Le baccalauréat et la présence ou non des lycéens selon la date choisie
  • Retour de certains jeunes lyonnais
  • Clôturer la Quinzaine des fiertés par la marche ?
  • La présence des bénévoles et des militants
  • Assurer la sécurité des marcheurs

Il a été décidé de proposer les dates du 11 Juin et du 9 Juillet à la Préfecture avec cependant un refus total de la date du 4 Juin.

Un vote informel a eu lieu pour choisir la date convenant le mieux en priorité.

L’ensemble des votants a choisi la date du 9 Juillet 2016 à 12 voix contre 6 + 2 abstentions.

Débat sur la thématique et le mot d’ordre 2016 :

A la suite des Etats généraux LGBTQI National à Avignon (en Janvier 2015 puis en Novembre 2015), une volonté claire de mots d’ordre plus incisifs semble se dégager. Cependant 3 courants se sont exprimés quant au sujet des thématiques :

Courant 1 : Anti PS et anti Gouvernement

Courant 2 : L’Inter LGBT, qui préfère un mot d’ordre exclusivement sur les Trans et met l’accent sur le fait qu’il reste 1 ans au gouvernement pour tenir ses promesses sinon nous nous en souviendrons + contexte national particulier

Courant 3 : Intermédiaire entre les 2 premiers. Mot d’ordre critique mais axé aussi sur la PMA et les droits des Trans.

Concernant Lyon, nous avons décidé d’éviter le mot d’ordre anti PS et de mettre en avant la PMA et les droits des Trans. Volonté claire d’un mot d’ordre politique et pas philosophique votée à l’unanimité. 

C.A de la LGP LYON :

  • Besoin de renouvellement du bureau
  • Perte de motivation
  • Démissions diverses

Election du nouveau C.A :

Associations adhérentes souhaitant intégrer le C.A : HES, Collectif lesbien, Jardins d’été, SOS Homophobie, FSU, Ensemble, CFDT et FGL.

Administrateurs  : Jean-Claude, Alexis, David S, Eddy, Olivier, Loïc et Camille

Personne élues au C.A : David M, Gérard, Thibaud et Charly

Tags: , , , , ,


A propos de



Back to Top ↑
  • Aide pour le char des associations

    Besoin de votre aide pour financer le char de tête de la Marche des Fierté 2017 de Lyon ! (+ d'infos en cliquant sur "Faire un don")

  • Suivez-nous !

    Facebook12k
    Twitter1k
    Instagram183

    Newsletter

  • Evènements à venir

    Juin
    17
    sam
    2017
    14:00 Marche des fiertés 2017 @ Départ 14h
    Marche des fiertés 2017 @ Départ 14h
    Juin 17 @ 14:00 – 17:00
    Marche des fiertés 2017 @ Départ 14h | Lyon | Auvergne-Rhône-Alpes | France
    La 22ème marche des fiertés LGBTI de Lyon aura lieu le 17 juin 2017, départ place Bellecour à 14h. Elle est organisée, comme chaque année, par la Lesbian and Gay Pride de Lyon avec de[...]
  • Nos partenaires

  • Soirée Relax your ass - 17 juin 2017 - Ninkasi Kao - Lyon
  • Jabuzze - Community management & social media