Actions politiques

Publié le 23 novembre 2017 | par Annabel

0

Contre les violences faites aux femmes, la rue nous appartient : manifestons le 24 novembre à Lyon

Les violences faites aux femmes concernent toute la société, ne laissons pas faire  ! Ne soyons plus isolées  ! Solidarité avec et entre toutes les femmes  !
Rendez-vous le 24 Novembre 2017 à 19H00 place des Terreaux pour une manif non-mixte contre les violences faites aux femmes, entre personnes qui les subissent dans la société suivi d’un rassemblement en mixité à 20h00 place de la Comédie

En chiffres :

  • 1 femme sur 10 subit des violences conjugales  ;
  • En France tous les 2j et demi une femme meurt sous les coups de son compagnon ou ex compagnon  ;
  • En Europe les violences conjugales sont la première cause de mortalité des femmes de 16 à 44 ans  ;
  • En 2016, au moins 295 femmes trans assassinats de femmes trans recensés  ;
  • Dans le monde toutes les 45 secondes une femme est violée  ;
  • 1 femme sur 3 subira un viol au cours de sa vie  ;
  • 90 % des agresseurs font partie de l’entourage de la victime (famille, amis, travail…)  ;
  • Seul 1 % des violeurs qui passent en procès sont condamnés pour crime aux assises  ;
  • 100 % des femmes subissent du harcèlement sexuel.

#balancetonporc #balancetonagresseur #metoo1

«  J’ai 14 ans, je suis avec un ami de mes parents qui promène son chien. Il me met la main aux fesses, et surtout pétrit mes seins, en vacances chez nous en Alsace.  »

«  En juillet 2014 alors que je sors de son cabinet de psychiatre, celui-ci me met la main aux fesses. C’était la première fois que je venais chez lui, je n’ y suis pas retournée.  »

«  Il y a quelques années le 1er adjoint de la commune m’a violée alors que je lui faisais confiance.
Il a proposé de me reconduire chez moi après un conseil municipal et m’a sauté dessus avec force dans un endroit isolé. C’est un homme violent qui me fait encore peur aujourd’hui.  »

«  Ma sœur, porteuse de trisomie 21, a été agressée sexuellement par un éducateur. Ma sœur a été suspectée de fabulations, liées à son handicap  ! L’éducateur est toujours en poste. Le président de l’association propriétaire du centre d’hébergement s’est exclamé : ‘’un viol…ce n’est pas le premier, ce ne sera pas le dernier  !’’  »

«  Mariée à un homme plus âgé, je lui ai fait confiance. J’ai vite été dépouillée de ce qui était important pour moi : travail, famille, argent, ami, communication. Je suis devenue une domestique. Lorsqu’il m’a plaquée de force sur un lit en m’arrachant mes vêtements malgré ce fameux NON, j’ai réalisé l’ampleur du problème. Ma famille ne m’a pas crue ,ni soutenue.  ».

Aucune complaisance pour les agresseurs  !
Nous ne nous tairons plus face à un système patriarcal qui nous ignore et entretient les violences que nous subissons  !
Ne soyons plus isolées  ! Solidarité avec et entre toutes les femmes  !
Les violences faites aux femmes concernent toute la société, ne laissons pas faire  !

Premières signataires : Alternative Libertaire Lyon, Collectif d’Autodéfense et d’Actions Féministes, CGT Education, CGT Vinatier, Coordination des Groupes Anarchistes Lyon, Groupe Antifasciste Lyon et Environs, Lesbian and Gay Pride, Metoo Lyon, Nouveau Parti Anticapitaliste, Solidaires, Sud Education


A propos de



Back to Top ↑
  • Suivez-nous !

    Facebook14k
    Twitter1k
    Instagram220

    Newsletter

  • Nos partenaires