Déportation

Publié le 5 avril 2005 | par Olivier Borel

0

Déportation : Réponse de Christian Poncelet, président du sénat

Le Président du Sénat Lyon, le 5 avril 2005

Messieurs les Présidents, Monsieur le Secrétaire,

Vos lettres relatives à la préparation de la Journée Mondiale du Souvenir de la déportation, le 24 avril prochain à Lyon, ont retenu toute mon attention.

Vous connaissez mon attachement au monde combattant et notamment au devoir de mémoire de la Nation à l’endroit de toutes les minorités qui ont été persécutées pendant l’occupation de la France lors de la deuxième guerre mondiale.

Plus que quiconque, je suis particulièrement sensible au drame vécu par les homosexuels d’Alsace et de Moselle, déportés dans les camps de la mort.

Notre République n’a pas oublié les souffrances de ces femmes et de ces hommes humiliés, et pour la plupart d’entre eux, morts pour la France libre, comme l’a rappelé le Président de la République en 2002.

Comme vous je souhaite que partout en France, le souvenir de la déportation homosexuelle ait toute sa place, et plus particulièrement lors des cérémonies de la Journée Nationale du souvenir de la Déportation, le 24 avril 2005.

M.Frédéric LACAVE, chargé des questions relatives aux anciens combattants à mon cabinet est à votre disposition pour répondre à toutes vos questions, dans la perspective de l’organisation de votre prochaine rencontre préparatoire de la Journée Nationale du souvenir de la déportation, avec les collaborateurs du ministre délégué aux anciens combattants.

Vous adressant tous mes encouragements pour votre action et restant à votre parfaite écoute, veuillez agréer, Messieurs les Présidents, Monsieur le Sécrétaire, l’expression de mes sentiments les meilleurs et cordialement dévoués.

Christian Poncelet Président du Sénat


A propos de



Back to Top ↑
  • Nos partenaires

  • Suivez-nous !

    Facebook13k
    Twitter1k
    Instagram202

    Newsletter