Mariage pour toutes et tous

Publié le 15 novembre 2012 | par Olivier Borel

0

La « marche solidaire » du 17 novembre fait le lit de l’extrême droite

Le samedi 17 novembre, plusieurs associations appellent à une « marche solidaire » au départ de la place Bellecour, soi-disant pour la défense du droit des enfants à avoir un papa et une maman.

Cette marche qui se dit « solidaire » est en réalité une manifestation stigmatisante contre le projet de loi du mariage pour touTEs et la possibilité pour des couples homosexuels et lesbiens de pouvoir adopter des enfants comme tout autre couple. Cette stigmatisation génère une violence intolérable contre ces hommes, ces femmes et leurs enfants.

Le collectif de Vigilance, la Lesbian and Gay Pride de Lyon et le Collectif Lesbien tiennent à avertir les lyonnaisES du tournant fasciste et intégriste que prend cette marche du 17 novembre. De nombreuses personnes seront dupées : ainsi le recteur de la mosquée de Lyon, qui a annoncé sa présence à cette manifestation, défilera aux côtés de celles et ceux qui souhaitent la disparition de l’islam de France, dégradent ses lieux de culte et agressent ses fidèles. Au XXI° s, ces courants traditionnalistes et d’extrême-droite vont jusqu’à considérer les homosexuels et les lesbiennes comme des malades ou des animaux ! .

En plus des habituelles organisations catholiques intégristes et les courants masculinistes qui se joindront à la marche, les sites des différents groupuscules d’extrême droite prennent fait et cause pour cette manifestation et appellent à venir en masse dans la rue lors de cette « marche solidaire ».

C’est le cas notamment des « Jeunesses Nationalistes » (branche jeunesse de l’Oeuvre Française),mouvement pétainiste, antisémite et homophobe/lesbophobe/transphobe.

Dirigé par Alexandre Gabriac, exclu du Front National pour divers saluts nazis, ce mouvement a été interdit de manifester le 23 juin 2012 à Lyon et le 29 septembre 2012 à Paris pour « risque de troubles à l’ordre public ».

C’est également le cas du « Gud Lyon », pseudo syndicat nationaliste étudiant, proche des Jeunesses Nationalistes.

De plus, même s’ils n’appellent pas officiellement à se joindre à cette marche, les « Identitaires » seront sûrement aussi présents : leur campagne « Hollande n’est pas mon président » sur le mariage homosexuel et leur présence lors des précédents rassemblements (kiss-in à Saint-Jean…) ne fait pas de doute sur leur participation le 17 novembre.

Le collectif de Vigilance, la Lesbian and Gay Pride de Lyon et le Collectif Lesbien :
-  s’indignent des propos homophobes et lesbophobes tenus par des responsables religieux (Monseigneur Barbarin, le Cardinal André XXIII…) et politiques (Serge Dassault…),
-  dénoncent la présence des groupuscules d’extrême droite dans les rues du centre ville le samedi 17 novembre ;
-  refusent la banalisation de l’homophobie et de la lesbophobie qui conduit à des violences verbales et…physiques.

NON ! ! ! l’homosexualité, pas plus que la bisexualité et l’hétérosexualité, n’est pas synonyme de polygamie, d’inceste ou de pédophilie ! OUI ! ! ! à l’égalité des droits pour tous et toutes !

Collectif 69 de Vigilance contre l’Extrême-Droite, la Lesbian and Gay Pride de Lyon et Collectif Lesbien Lyonnais


A propos de



Back to Top ↑
  • Nos partenaires

  • Suivez-nous !

    Facebook13k
    Twitter1k
    Instagram202

    Newsletter