Revendications

    Publié le 10 mai 2018 | par Olivier Borel

    0

    Editos du Maire et de ses adjoint.e.s

    Éditorial du Maire de Lyon

    L’égalité et la lutte contre toutes les formes de discriminations sont au cœur de notre idéal républicain. Ces principes animent le projet de société que nous défendons pour Lyon et nous en avons toujours fait une priorité.

    Notre engagement aux côtés des associations LGBTI s’inscrit dans ce cadre et participe de toutes nos politiques publiques, qu’il s’agisse du respect des droits des citoyens, des solidarités, de la culture, du sport, ou de la santé – et notamment de la prévention du VIH -. Dans tous ces domaines, chacun des événements que nous accompagnons a pour ambition de sensibiliser le plus grand nombre à ces problématiques, de susciter la rencontre, l’échange, le partage, et de promouvoir la mixité en attirant Les Lyonnaises et les Lyonnais dans toute leur diversité.
    Je suis donc très heureux que la Lesbian and Gay Pride de Lyon organise une fois encore la Marche des Fiertés et que celle-ci, comme chaque année, constitue le point d’orgue de la Quinzaine des cultures LGBTI.

    La récurrence et le succès affirmé de ces événements témoignent de la vitalité des associations lyonnaises, dont plus d’une trentaine sont rassemblées au sein du dynamique Centre LGBTI de Lyon. Je remercie toutes celles et tous ceux qui s’y investissent au quotidien. C’est ensemble que nous continuerons à traduire dans les faits notre conviction : chacune et chacun doit se sentir respecté.e, quelles que soient son orientation sexuelle, son identité de genre, ses origines ou encore ses convictions.

    Georges KÉPÉNÉKIAN
    Maire de Lyon


    Éditorial des Adjoint.e.s au Maire de Lyon

    Le 16 juin à Lyon, plus d’une douzaine de milliers de personnes marcheront dans la rue lors de la 23e Marche des Fiertés.

    La Ville de Lyon soutient cet événement car c’est l’occasion de donner de la visibilité à des personnes homosexuelles, bisexuelles, transexuelles, non-binaires et intersexes encore trop souvent discriminées en raison de leur identité de genre ou de leur orientation sexuelle.

    En 2016, les forces de police et de gendarmerie ont en effet enregistré plus de 1 000 infractions « anti-LGBT », subies par 1020 victimes en France, principalement dans les grandes agglomérations.

    Il est intolérable que ces personnes, ayant les même droits que tou-tes les citoyen-nes, ne puissent circuler, s’exprimer et vivre librement. C’est pourquoi la Ville de Lyon ne relâche pas ses efforts pour faire avancer l’égalité.
    Sur le plan culturel, elle a ainsi intégré, fin 2017, le critère du genre parmi les engagements demandés aux 26 établissements signataires de la Charte de coopération culturelle Lyon Ville Durable 2017-2020.

    En matière de Droits des Citoyen-nes, la Ville soutient de nombreuses associations LGBTQI+, qui réalisent au quotidien un travail remarquable dans le social, la santé, le sport, la culture ou la lutte contre les discriminations.

    En accompagnant ces associations, nous voulons continuer à construire une ville solidaire et ouverte, qui vive sa diversité comme une richesse, où chacun-e trouve sa place et les conditions de son épanouissement.

    C’est pourquoi, 23 ans après sa première édition, la Ville de Lyon s’associe une nouvelle fois avec conviction à la Marche des Fiertés.

    Loïc Graber,
    Adjoint au Maire de Lyon délégué à la Culture.
    Djida Tazdaït,
    Conseillère municipale déléguée aux Droits des Citoyens.


    A propos de



    Back to Top ↑
    • Nous soutenir

    • Suivez-nous !

      Facebook15k
      Twitter2k
      Instagram258

      Newsletter