Manifestations

    Publié le 21 novembre 2018 | par Rédaction

    0

    En lutte contre les violences sexistes et sexuelles

    LE 24 NOVEMBRE

    Nous marcherons pour en finir avec les violences sexistes et sexuelles.

    Nous sommes des millions de femmes à avoir subi et à subir encore des violences sexistes et sexuelles qui nous pourrissent la vie. Ces violences ne sont pas un hasard, elles sont issues d’un système inégalitaire fondé sur un rapport de domination des hommes sur les femmes.

    Nous sommes des millions à avoir été victimes et avoir vu ces violences abîmer nos amies, nos soeurs, nos amoureuses, nos mères, nos enfants ou nos collègues.

    Dans l’espace public, au travail, à la maison, nous exigeons de vivre libres : ni sifflement, ni injure, ni menace, ni harcèlement, ni persécution, ni agression, ni coups, ni exploitation de nos corps, ni mutilation, ni viol, ni meurtre. Nous dénonçons tout acte, parole, comportement qui porte atteinte à l’intégrité psychique et corporelle. En tant que femme, ces violences s’imbriquent dans des discriminations telles que celles basées sur l’origine, la classe sociale, l’orientation sexuelle, son apparence physique…

    Les enfants sont aussi les victimes de ces violences : co-victimes des violences conjugales, viols intra-familiaux, agressions sexuelles, prostitution infantile, pédo-pornographie… Nous exigeons que les enfants soient protégé.es de ces violences.

    L’ampleur des violences commises par les hommes sur les femmes doit cesser d’être ignorée. La parole des victimes doit être entendue et crue. Stop à l’impunité des agresseurs. La solidarité avec les victimes doit être renforcée, des mesures réellement appliquées, des moyens (humains, financiers…) octroyés pour que cela change vraiment. Des actions de prévention dans les établissements scolaires doivent être mises en place pour travailler sur les stéréotypes de genre et l’égalité femme/homme.

    Le 24 novembre

    Nous allons marcher pour nous faire entendre, montrer notre nombre, notre force et notre détermination contre ce système inégalitaire et violent.

    Aujourd’hui, nous invitons toutes celles et ceux qui veulent comme nous mettre fin aux violences sexistes et sexuelles à marcher avec nous.

    25 % des femmes âgées de 20 à 69 ans déclare avoir subi au moins une forme de violence dans l’espace public au cours des 12 derniers mois (soit environ 5 millions de femmes victimes chaque année) .

    jours : c’est la fréquence à laquelle une femme meurt sous les coups de son compagnon ou ex compagnon en moyenne par an (soit 123 femmes en 2016).

    225 000 femmes âgées de 18 à 75 ans sont victimes de violences conjugales (physiques et/ou sexuelles) par an.

    25 enfants tués dans le cadre de violences au sein du couple parental en 2016, 38 enfants étaient présents sur la scène du féminicide ou au domicile et 88 enfants sont devenus orphelins suite aux féminicides au sein du couple.

    1 femme employée sur 5 dit avoir été confrontée à une situation de harcèlement sexuel au cours de sa vie professionnelle.

    HAPPENING DE FILACTIONS PUIS MANIFESTATION

    LE 24 NOVEMBRE À 14H

    PLACE BELLECOUR

    Planning Familial du Rhône, Filactions, #NousToutes, Collectif Me Too Lyon, Femmes Egalité, LGP Lyon, Agir pour l’Egalité, UD GCT 69, Solidaires 69, Sud Education 69, Sud Santé Sociaux, Sud Retraité(e)s, URICFDT Auvergne Rhône Alpes, Ensemble !, PG, NPA, CGA.


    A propos de



    Back to Top ↑
    • Nous soutenir

    • Suivez-nous !

      Facebook15k
      Twitter2k
      Instagram258

      Newsletter