Notre Charte

     

    Les termes en italique dans le texte seront développés dans les ressources et le dictionnaire mis à disposition de chacun’e. 

    Trigger Warning : LGBTIAQ+phobies (notamment transphobie et intersexophobie), racisme, islamophobie, antisémitisme, grossophobie, validisme, psychophobie, violences sexistes et sexuelles, viol, violences carcérales et policières, putophobie, pédocriminalité 

    Présentation générale de l’association

                Le Collectif Fiertés en Lutte est une association collégiale qui a pour but de lutter contre les discriminations et les oppressions subies par les personnes de la communauté LGBTIAQ+. Dans ce cadre elle est faite par, pour et avec les personnes LGBTIAQ+. L’objectif de l’association est d’aider et de soutenir ces personnes ainsi que de rendre visibles leurs vies et leurs revendications dans l’espace public. Pour ce faire, le collectif met en place des actions comme la Marche des Fiertés annuelle et la Quinzaine des Fiertés. Le collectif prend aussi en charge des affaires juridiques et veille à défendre au mieux les personnes concernées.

    Tout collectif est défini par ses valeurs. Nous défendons évidemment celles en lien avec la communauté LGBTIAQ+, mais dans un souci de représentation des réalités et de convergence, nous avons choisi d’inclure d’autres luttes dans nos réflexions.  Ce sont ces valeurs toutes ensembles qui orienteront les actions et décisions de l’association.

    Nous défendons les droits des personnes LGBTIAQ+. Nous nous opposons à toute forme de violences LGBTIAQ+phobes, aux mouvements qui cherchent à restreindre l’accès des personnes à des droits fondamentaux ainsi qu’aux politiques excluantes actuelles et aux perpétuelles remises en question de nos droits. Nous nous positionnons de ce fait contre la « Manif Pour Tous » et ses représentant’es. Nos positions que ce soit en faveur de la PMA, contre les mutilations des personnes intersexes ou pour l’autodétermination de chacun’e, etc…sont incluses dans la suite de cette charte.

    Nous sommes féministes. Notre féminisme est inclusif et dans cette mesure nous somme pro choix, c’est-à-dire pour le droit de chacun’e à disposer de son corps, que ce soit pour la contraception, l’avortement, ou le port du voile. Nous sommes donc pour le droit à l’IVG ; pour les droits des travailleuse’eurs du sexe (TDS) ; pour le choix des femmes et personnes perçues comme telles, à porter le voile et de manière générale à s’habiller comme elles le souhaitent. Nous sommes pour l’ouverture à la PMA pour tou.te.s et pour la GPA dans un cadre de non exploitation. Les violences sexistes et sexuelles tout comme la culture du viol n’ont pas leur place dans nos luttes ainsi que dans cette société.  Les TERFS (courants qui se revendiquent féministes qui excluent les personnes trans et plus précisément les femmes trans), les SWERFS (courants qui se revendiquent féministes qui excluent les TDS en tenant notamment des propos abolitionnistes) et le féminisme blanc (courant qui n’inclut pas les personnes racisées) sont des mouvements féministes qui excluent volontairement des personnes concernées, ne leurs permettant pas de porter leurs voix et revendications, de ce fait nous nous positionnons ouvertement contre ces courants. Notre féminisme inclut TOUTES les femmes. Le sexisme est systémique, et de ce fait, nous ne croyons pas à l’existence du « sexisme anti-hommes ».

    Nous nous opposons aux violences médicales, qu’elles soient grossophobes, obstétricales, discriminantes ou liées à des préjugés sexistes et / ou raciaux dans les diagnostics (comme c’est le cas avec le syndrome méditerranéen par exemple). Nous exigeons l’arrêt des mutilations qui touchent les personnes intersexes.  Nous sommes contre la stigmatisation des personnes séropositives ainsi que celle des personnes toxico, alcooliques et dépendantes. Nous sommes contre les thérapies de conversion et les organismes qui normalisent la psychiatrisation et la pathologisation des identités sexuelles et de genre (FPATH, anciennement SOFECT, le GRETTIS dans la région lyonnaise). L‘autodétermination des personnes trans est primordiale. Nous sommes pour la formation de tous les personnels de santé afin de ne plus avoir à faire aux discriminations LGBTIAQ+phobes lors de nos rendez-vous médicaux.

    Nous défendons les droits des personnes en situation de handicap visibles et invisibles. Nous sommes anti validistes et contre toutes formes de psychophobie. Dans la lignée des manifestations récentes portées par les personnes concernées, nous nous positionnons en faveur de la revalorisation de l’allocation adulte handicapé (AAH) et de son détachement vis-à-vis du revenu du conjoint. Nous sommes également pour l’accessibilité totale de tous les transports en communs, logements et espaces publics.  Nous sommes contre les discriminations faites aux personnes en situation de handicap, visibles ou invisibles, et pour leur auto détermination. Nous nous engageons à rendre accessibles à tou’s’tes nos événements en proposant des solutions adaptées.

    Nous défendons les droits et intérêts des personnes racisées, musulmanes et juives.  Nous dénonçons les politiques racistes et islamophobes mises en place actuellement par l’état français qui stigmatisent et perpétuent des comportements violents envers les personnes racisées et musulmanes. Nous nous opposons aux violences, comportement et propos antisémites. Nous inscrivons nos décisions et actions dans une ligne de pensée décoloniale. Le racisme est systémique, et de ce fait, nous ne croyons pas à l’existence du « racisme anti-blancs ».

    Nous sommes contre les violences policières, quelle que soit leur nature. Dans la lignée de notre positionnement contre le racisme, nous dénonçons les contrôles au faciès ainsi que les contrôles abusifs qui ciblent les banlieues. Nous ne croyons pas et nous ne reconnaissons pas la  “violence légitime de l’état”, de ce fait nous dénonçons les abus de pouvoir des forces de l’ordre. . Nous dénonçons la montée de la surveillance de la population et particulièrement lorsque celle-ci se fait sous couvert de « protection » des personnes LGBTIAQ+. Nous refusons que nos lutte deviennent le prétexte de politiques racistes donnant lieu à des fichages et violences policières.

    Nous sommes également contre les violences, les discriminations et les abus en milieu carcéral et judiciaire. Nous dénonçons l’emprisonnement des femmes trans dans des prisons pour hommes ainsi que la privation de leurs traitements hormonaux. Nous dénonçons également le système défaillant des foyers pour les personnes mineures et nous nous positionnons contre les CRA (Centre de Rétention Administratifs) qui enferment et excluent les personnes migrantes.

    Nous soutenons toutes les personnes migrantes et sommes contre leurs expulsions. Nous dénonçons particulièrement les expulsions des personnes LGBTIAQ+ et / ou séropositives vers des pays où iels sont soit menacé’e’s de mort soit mis’es en danger par le non accès à un traitement adapté. Nous sommes contre les frontières, et à défaut contre leur fermeture. Nous nous faisons le relais et offrons une assistance juridique particulière auprès des personnes LGBTIAQ+ migrantes.

    Nous sommes pour la mise en place de moyens qui permettront aux personnes précaires de ne plus l’être, nous nous positionnons donc pour la répartition des richesses et contre ce système d’exploitation capitaliste et ce libéralisme qui entretien la pauvreté et la précarité. De fait, nous sommes également contre les politiques qui entretiennent la précarité des plus précaires. Et nous luttons contre l’isolement qui découle de la précarité, notamment celui des personnes LGBTIAQ+. Dans le cadre des luttes LGBTIAQ+, nous sommes également contre le pinkwashing, et la récupérations de nos luttes à des fins capitalistes. Dans ce cadre nous sommes contre la présence de chars commerciaux ainsi que des chars qui dépolitisent nos luttes, au sein de la marche.

    Nous sommes pour l’entraide et l’éducation accessible à tou’s’tes et luttons contre les discriminations au sein des organes d’enseignement (primaire, secondaire, supérieur). Nous nous engageons à ce que nos prises de paroles et événements soient accessibles à tou’s’tes quel que soit leur niveau d’étude, leur situation financière et / ou leur classe sociale.

    Nous veillons à la non exclusion des personnes LGBTIAQ+ selon leur âge (notamment les personnes âgées et les mineures) et à les inclure dans nos revendications et nos décisions. Nous nous engageons à protéger, écouter et conseiller, ainsi qu’à accompagner les mineur’e’s au sein de la communauté. Nous dénonçons les actes pédophiles, pédocriminels et toutes formes de violences faite aux mineur’e’s qu’elles soient physiques et/ou psychologiques.

    Nous nous opposons aux groupuscules nationalistes et fascistes. Dans le contexte lyonnais nous sommes en oppositions avec les groupuscules d’extrême droite et leurs agressions racistes et LGBTIAQ+phobes (et toutes agressions potentielles). Nous sommes contre la montée des totalitarismes en France et partout dans le monde et pour la lutte des classes.

    Nous nous engageons à considérer les problématiques écologique lors de l’organisation de nos évènements et à  faire en sorte de respecter l’environnement à travers des gestes simples (comme la consommation de nourriture végétarienne et vegan…)


    Back to Top ↑
    • Nous soutenir

      Propulsé par HelloAsso
    • Abonnez-vous à notre newsletter

    • Suivez-nous !

      Facebook16k
      Twitter143
      Instagram203